tous les documents
  • tous les documents
  • Images
  • Films
  • Publications
Recherche avancée
Ensemble de recherche :
tous les documents
  • tous les documents
  • Images
  • Films
  • Publications
Recherche par couleur
Ensemble de recherche :
tous les documents
  • tous les documents
  • Images
  • Films
  • Publications
Légende :
Léa Pillette, doctorante, et Aline Roc (avec l’EEG), stagiaire de l’équipe-projet Potioc.
Pour les personnes victimes d’AVC, les thérapies actuelles ne sont pas adaptées s’ils ne peuvent plus bouger leurs membres supérieurs (bras) ; la thérapie actuelle se base sur les résidus de motricité pour travailler la plasticité cérébrale. S'il n'y a aucun résidus moteur, il n'y a aucun retour et c’est déprimant ; du coup on se base sur l'activité cérébrale des personnes pour fournir un feedback visuel réaliste et tactile ; les gants (vibro-moteurs) vibrent au niveau des adducteurs, vibration profonde pour stimuler la plasticité cérébrale et voir les progrès que fait le patient.
Référence :
Inria-0288-225.jpg
Référence :
Inria-0288-225.jpg
Mention obligatoire :
© Inria / Photo C. Morel
Année :
Titre :
Rééducation motrice après un AVC
Mots clés :
Lien Centre de Recherche :
Lien Equipe-projet :
Personne à l'image :
Inria-0288-225.jpg

Format : .jpg
11,2 Mo
5760 x 3840 pixels
Fichier original
Inria-0288-225.jpg
Format : .jpg
501 Ko
1024 x 683 pixels
Sélection
Voir Selection
Déposer ici pour retirer de la sélection