tous les documents
  • tous les documents
  • Images
  • Films
  • Publications
Recherche avancée
Ensemble de recherche :
tous les documents
  • tous les documents
  • Images
  • Films
  • Publications
Recherche par couleur
Ensemble de recherche :
tous les documents
  • tous les documents
  • Images
  • Films
  • Publications
Légende :
Cédric Maigrot, doctorant de l’équipe-projet Linkmedia, travaille sur la détection de fausses informations (fake news), rumeurs et détournements sur les réseaux sociaux. C’est une recherche IRISA, DGA, université Rennes 1, CNRS.
Une publication (texte et/ou images) est considérée fausse :
s’il y a un élément faux dans le texte ou qu’une image est modifiée, 
si une image non modifiée est sortie de son contexte.
Un autre point de vigilance est de savoir si une source est crédible. Enfin, la détection de l’humour et de l’ironie fait aussi une partie de la recherche, ce qui plus difficilement identifiable.
Dans un premier temps, Cédric Maigrot cherche à détecter des types de fausses informations sur Twitter et Faceboook.
Sur les réseaux sociaux, ce sont souvent les mêmes fausses infos qui ressortent.
Il s'agit de comprendre comment, à partir d’une information diffusée sur un réseau social, on peut déterminer le type de source. Il existe deux types de sources :
des médias traditionnels (journaux, etc.)
des sources de ré-information, c’est-à-dire des groupes de personnes qui ont une cause à défendre en commun, donc qui ont tendance à interpréter les faits qu’ils partagent, trop parfois … et l'information devient fausse.
C. Maigrot utilise une base d’images connues, chaque image est décrite par des vecteurs.
Le but est de développer une approche commune au texte et à l’image.
Hoaxdetector 
Exemple de détection à l'écran : un programme calcule les points d’intérêt (point remarquables) d'une image ; pour les zones modifiées apparaissent en rouge : l’homographie (calcul d’une projection d’une image sur une autre) n’est pas cohérente. La zone suspecte est pointée à l’utilisateur, c’est lui qui va faire le lien entre zone rouge et ce qui a été changé. Les petits points rouges ça et là sont dus à la compression de l’image.
Il est nécessaire de savoir aussi si la modification a été faite dans le but de tromper les internautes ou pas ; parfois une modification peut avoir un but informatif (ajouter une flèche sur une image). Parfois c'est de l'humour.
Référence :
Inria-0279-643.jpg
Référence :
Inria-0279-643.jpg
Mention obligatoire :
© Inria / Photo C. Morel
Année :
Titre :
Cédric Maigrot, doctorant de l'équipe-projet Linkmedia, travaille sur les fake news
Mots clés :
Lien Centre de Recherche :
Lien Equipe-projet :
Personne à l'image :
Inria-0279-643.jpg

Format : .jpg
9,9 Mo
3840 x 5760 pixels
Fichier original
Inria-0279-643.jpg
Format : .jpg
433 Ko
683 x 1024 pixels
Sélection
Voir Selection
Déposer ici pour retirer de la sélection